Le plat du jour ? Non merci !

Le plat du jour est souvent décevant. On voudrait ajouter un dessert, en changer l’entrée, mais il est imposé. Il fait du déjeuner au restaurant un repas de cantine.

Plat du pauvre. Celui qui ne peut composer son menu et partage la casserole avec d’autres pauvres journaliers comme lui. La routine…

Le plat du jour pour manger plus vite : pas de petits plats dans les grands. On vous nourrit, on vous remplit le gosier, dépêchez-vous d’aller payer – mais pas le luxe de choisir.

Le plat du jour ? Non merci ! Moi je veux imaginer mon assiette, picorer à l’envi, savourer ma journée. Décider ce que je mange, ce que je bois, ce que je vis, et profiter de chaque jour comme d’un repas du dimanche.

2 réflexions au sujet de « Le plat du jour ? Non merci ! »

Répondre à Marianne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s