Reprendre le sport ou ne pas reprendre le sport ? Telle est la question !

Mon pantalon a encore rétréci. Si, si. Au niveau du bassin, j’en suis presque sûre. J’ai testé tous les trous de ma ceinture, j’ai dansé dans ma cuisine pour élargir l’entrejambe de mon jean, j’ai usé de mon déhanché, sauté, tenté tous les mouvements de mon dernier cours de gym (en 3ème avec Madame Gérard), rien à faire : je ne passe pas.

La quarantaine approche, oh, pas dans ma tête, non … mais dans mon pantalon. Sous les bras aussi – le muscle est tombé, on dit que vieillir c’est apprendre la gravité -, et puis un peu sur le ventre. La tisane ventre plat ne fait plus de miracles, je dois en boire dix litres pour qu’elle agisse un peu. Avant il suffisait d’un jeûne de trois quarts d’heure pour voir baisser le nombre affiché sur la balance amie. Désormais il faut trois mois et demie pour que le nombre diminue. Fonctionne-t-elle encore ? finies les soustractions ? la balance de cette fin de trentaine ne saurait donc qu’additionner ?

Mince… les années s’accumulent en capitons, la quarantaine approche. Mon rêve de corps de Kardashian s’éloigne. Mon régime ne fait que recommencer, et les années à nouveau se comptent en taille de pantalon.

Les remords bientôt : je m’imagine déjà courbée et dégoûtée de n’avoir pas fait d’efforts avant. Je m’imagine grogner sur les enfants qui me dépasseront de plusieurs mètres de haut, qui dès huit ans me toiseront et qui ne me laisseront pas d’autre choix que de jouer la vieille rabat-joie, pour me venger de leur belle santé et de mon dos voûté . Le temps passe, ma minceur trépasse.

Je dois reprendre le sport. Demain.

Depuis mon canapé, je prévois tout. Demain je me lève, je ne me maquille pas. J’enfile ma tenue de course, je crois qu’elle est dans le grenier. Je n’avale qu’un café, il faut courir léger. Je dépose les enfants à l’école, et de là je pars trottinant, créant de surcroît cette merveilleuse pantalonnade, escroquerie, cette imposture : me faire passer pour une sportive. Voir les autres mamans complexer … quel délice ! Leur mine déconfite sera mon trophée.

Mais avant cela, il me faut songer… je dois cesser de procrastiner, et envoyer ce mail aux impôts. La caf aussi attend depuis longtemps. Toujours pas de mutuelle, je dois me réveiller. Rendez-vous chez le dentiste, le psy, le garagiste… je dois remplir mon agenda. Si je vais courir… quand ferai-je tout cela ? Il faut aussi compter le temps de faire les courses, de préparer le déjeuner, et de ranger quelques cartons. Je voudrais aussi avancer dans mon projet de sets de table en scoubidous. Appeler ma mère, chercher une nounou… j’ai tellement tout à faire… Le sport prendrait trop de temps.

Je regarde la météo… un nuage gris… et s’il faisait mauvais temps ?

Non vraiment demain…je n’y pense pas. Je reprendrai le sport, mais plus tard. Après tout c’est écrit ici, et un peu officiel… je reprendrai le sport… mais demain, pas question !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s