Quelques minutes de plus

Le réveil sonne. Je feins de ne rien entendre. Il ne m’aura pas. Je reste emmitouflee dans ma couette bien chaude après une nuit bien douce. Je veux rester dans mes rêves. Je ne veux pas sortir du lit.

Dehors la réalité souffle un vent d’hiver maussade. Dehors le virus, la politique, les attentats. Dehors, je ne veux pas y être. Je veux rester dans mon lit.

Je veux me confiner dans mes songes, dans mes mots. Sans masque j’écris, sans masque je peins, sans masque je me réfugie dans ce qui me semble beau.

On peut m’obliger à travailler. On peut m’obliger à me protéger. On ne peut pas m’imposer une vision du monde qui ne me plaît pas. Mon monde est beau.

Alors je recrée mes jours. Amis vous y êtes bienvenus. Pour l’heure, je reste à l’abri, quelques minutes de plus. Dans mon lit, dans mes écrits, dans mes petites touches de couleurs que je mets un peu partout. Je me confine dans un refuge d’art, pour ne pas oublier que malgré les malheurs, la maladie et la peur, la vie reste précieuse, et l’humain fabuleux.

Stay safe, artistically.

6 réflexions au sujet de « Quelques minutes de plus »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s