Envie de voyage

Comme une grande envie de grand voyage qui vient réveiller ma plume aujourd’hui, chatouiller mon imagination et dessiner une dentelle d’aspirations…

A la caisse de mon petit marché, l’hôtesse, tout sourire et toute tatouée, pose la question incidemment à mon fils : et si tu pouvais partir, où irais-tu ? En Nouvelle-Zélande ! répond-il sans hésiter. Pourtant moi, j’hésite…

J’hésite entre la mer et la campagne, le Nord et le Sud, la France ou l’étranger. Ah si je pouvais j’irais demain en Angleterre, après-demain au Mexique, puis en Grèce, en Italie, j’explorerais tous les continents et remplirais mon cœur de millards de surprises, peindrais mon avenir de tant de souvenirs que plus jamais je ne pourrais me dire : Ah! Si je pouvais aller…

Je suis si confinée que je n’ose même plus rêver. J’évite les images d’ailleurs, ricane en jetant le courrier de mon agence de voyages qui me promet un vol, un hôtel…là où je ne peux aller. Je réduis mes rêves comme une carte routière que je garderais fermée, un seul pan de routes visible, accessible, un rayon de quelques kilomètres carrés. J’explore l’infinitude de mon jardin, observe les nouvelles bêtes qui chaque jour décorent cette peinture si quotidienne. J’apprécie le détail, la promenade avec le chien… mais … ah… si je pouvais voyager, j’irais…

Loin, loin d’ici, sur une plage blanche, j’y jetterais l’encre pour quelques jours, puis tournerais la page et repartirais me plonger dans un autre univers. Je gonflerais mes poumons d’un air plus neuf, d’un air exotique, je danserais sous les étoiles, loin, toujours plus loin.

Je sentirais mes muscles s’étendre et se détendre, ma peau rosir et mes cheveux pousser. Je n’aurais plus mal au dos, plus mal au pied, je renaîtrais. Mes pas plus longs, me menant plus loin, sans montre et sans craintes… je sourirais en vous voyant, en vous serrant la main, en vous serrant contre moi. Je discuterais des heures sur une terrasse, l’air serait moite et mes jambes lourdes de m’avoir portée d’une basilique à un musée, d’un colorado pittoresque à des terres humides et vertes. Je goûterais une boisson inconnue, souriant sous des nues tropicales. La musique dans les rues panserait ces mois de solitude, d’inquiétude… je serais comme réparée, récompensée de ma patience et mon courage.

Ah! Si je pouvais voyager, et revenir dans ce cocon pourtant si doux qui finit par m’étouffer. J’irais loin, beaucoup plus loin, aux confins du monde pour oublier que depuis si longtemps nous vivons confinés.

6 réflexions au sujet de « Envie de voyage »

  1. Nelson Mandela disait : « les barreaux d’une prison ne sont pas ceux de l’esprit ». Même enfermé ou confiné, l’esprit peut s’évader. On peut créer le voyage dans son esprit et sa maison avec de l’astuce. Organiser un week-end camping dans son petit salon, par exemple, avec de simples draps et l’ambiance. Si tu as un balcon, tu peux y installer quelques bougies, un parfum d’huiles essentielles ou dans un bol qui supporte la chaleur, des herbes de Provence ou autres préalablement brûlées dans une poêle, quelques vieux coussins ou des vieux chiffons en boule pour remplacer les coussins, un petit tabouret en bois ou autre support, et tu te retrouves au Maroc ou ailleurs, comme tu veux… Tu peux même découper des photos de voyages dans les magazines pour la déco temporaire… Tu peux faire des tas de choses si ton esprit en a envie. Je comprends que cette période est compliquée. Mais dans les moments de doute, pense à ce que Nelson Mandela a pu vivre durant un peu plus de 27 ans dans une cellule d’à peine 3m2 sur 3m2, éclairée par une ampoule de 40 w. 24h/24…
    Bonne soirée à toi. Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Un texte très beau, puissant et qui me touche particulièrement car la pandémie nous a bloqués 1 mois avant notre départ pour un tour du monde 🌎 où nous avions prévu des plages, des montagnes, des désert… Restons sur le pont, la situation finira par s’arranger 🙏🌟🌈

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s